22 avr. 2018

In my mailbox (du 16 au 21 avril 2018)




Bonjour tous le monde ! Comme tous les dimanches, je vous retrouve pour un nouvel "In my mailbox".
Dans cet article, je vous présente mes réceptions ainsi que mes achats.

Cette semaine, j'ai reçu deux service-presse qui me faisaient très envie.


  • Peut-on tout réparer ? de Colline Hoarau (Editions Dédicaces)




(Suite de Sois-sage Reine-May)
De retour de la Réunion, Reine-May semble avoir mis son histoire dans l’ordre. Léna, la bavarde, va se lier d’amitié pour la jeune solitaire. Si la Réunion est toujours présente, l’histoire se passe en Bretagne, dans cette région où se mêlent les légendes ancestrales et l’authenticité d’un patrimoine naturel préservé avec une incursion en Bourgogne.


Dans les deux volets du roman, des moments de suspens, voire de mystère nous attendent. Qui entoure la jeune fille ? Comment grandit-on quand on a un passé aussi douloureux ? Peut-on tout réparer ? Les blessures, l’histoire, le passé ?






  • Je ne t'oublie pas de Sebastien Didier


Un seul SMS aura suffi à faire basculer la vie de Marc Vasseur. Un SMS de rupture. Mais pourquoi sa femme quitterait-t-elle du jour au lendemain une famille et une vie en tous points idylliques ?
L'enquête piétine. Et ce ne sont pas les voisins des Vasseur à Bellevue Park qui la feront avancer. Dans ce luxueux lotissement privé, discrétion et silence ont été érigés en art de vivre.
Trois mois après la disparition de Sandra, Marc reçoit un message accompagné d'une photo. Celle d'une jeune fille qu'il n'a jamais vue mais qui arbore un médaillon. Ce bijou, il le reconnaît, il en est sûr, c'est celui que portait Sandra. Celui qu'elle ne quittait jamais.
Que fait-il au cou de cette inconnue ? A-t-elle un lien avec la disparition de sa femme ?
Marc lance alors ses dernières forces à la recherche de cette fille. Et c'est un voyage au plus profond de la noirceur de l'âme humaine qui l'attend.

" Je ne t'oublie pas " a été finaliste du concours Thriller " Derrière les Portes " sur la plateforme d'écriture Fyctia et a obtenu le coup de pouce de l'écrivain B.A PARIS qui l'a qualifié de " véritable page-turner ".



Et vous ? Qu'avez-vous acheté ou reçu ?

19 avr. 2018

Exo, Tome 1 : La terre ne nous appartient plus... - Fonda Lee




Titre : La terre ne nous appartient plus...
Saga : Exo (Tome 1)
Auteur : Fonda Lee
Éditeur : Bayard Jeunesse
Genre : Science-Fiction, Jeunesse 
Date de publication : 21 janvier 2018
Nombre de pages : 544
Prix : 16.90€





La terre ne nous appartient plus...

Il y a un siècle, après une guerre meurtrière, la Terre a été colonisée par une civilisation extraterrestre : les Zhrees. Même si la paix a finalement été instaurée entre les deux peuples, les Zhrees dominent à présent la planète.
Donovan, 17 ans, est chargé de faire régner l'ordre. À l'âge de 5 ans, il a été sélectionné pour être un Exo, un soldat d'élite des Zhrees. Il est aussi le fils du chef du gouvernement qui collabore avec les extraterrestres. Tout ceci destine le jeune homme à un brillant avenir. Jusqu'au jour où une intervention tourne mal et que Donovan est enlevé par Sapience, un groupe de résistants qui luttent pour l'indépendance de l'espèce humaine...



Je remercie tout d'abord les éditions Bayard Jeunesse et Babelio pour ce service-presse. Lors de la masse critique, j'ai sélectionné ce roman à cause de son résumé car la couverture ne m'inspirer pas du tout. Personnellement, je n'aime pas la couverture. 

Dans ce premier tome, nous découvrons la terre un siècle après sa colonisation par les Zhrees, une civilisation extraterrestre. C'est dans ce monde que vit Donovan, 17 ans qui est un exo (soldat d'élite des Zhrees) chargé de faire régner l'ordre. 
Etant le fils du chef du gouvernement qui collabore avec les extraterrestres, Donovan est destiné à un brillant avenir, jusqu'au jour où une intervention tourne mal et qu'il est enlevé par Sapience, un groupe de résistants qui luttent pour l'indépendance de l'espèce humaine...

J'ai beaucoup aimé ma lecture. Exo est un roman de science-fiction jeunesse qui démarre sur les chapeaux de roue dès les premières pages. On se retrouve immédiatement plongé dans le feu de l'action et les détails important pour comprendre et découvrir l'univers dans lequel Donovan évolue sont distillé tout au long de ce premier tome. C'est vrai que du coup, au début, on est légèrement perdu et on se pose énormément de questions, mais j'ai trouvé très intéressante et agréable de découvrir l'univers proposé par l'autrice petit à petit.
Ce premier tome est rythmé, addictif et très prometteur pour la suite de la saga.

J'ai beaucoup aimé suivre le personnage de Donovan. C'est un jeune garçon assez mature pour son âge et très intelligent. Il est le fils du chef du gouvernement qui collabore avec les extraterrestres et il a été sélectionné à l'âge de cinq ans pour devenir un exo, un soldat d'élite des Zhrees. C'est un personnage attachant qui ne manque pas de complexité. Malgré son exosquelette extraterrestre qui le rend plus fort et moins vulnérable que les humains, il garde toute son humanité et quand il va se retrouver enlevé par sapience, il va devoir faire face au découragement, au doute, à la honte et il va découvrir que le monde n'est pas tout blanc ou tout noir.

Je ne connaissais pas du tout l'autrice Fonda Lee et du coup, je découvre son style avec ce roman. L'autrice a une plume assez simple. Par moment, elle utilise certains mots qu'elle a complètement inventés pour son univers. J'ai trouvé ça vraiment génial mais je trouve qu'un petit lexique à la fin aurait été un plus. Fonda Lee aborde de nombreux sujets à travers ce premier tome et pousse son lecteur à la réflexion sur le libre-arbitre, la liberté collective et individuelle, la colonisation, le terrorisme...

En bref, un premier tome très addictif et très prometteur. Un roman de science-fiction qui conviendra parfaitement aux adolescents et aux adultes souhaitant découvrir cette histoire.


15 avr. 2018

In my mailbox (du 9 au 14 avril 2018)





Bonjour tous le monde ! Comme tous les dimanches, je vous retrouve pour un nouvel "In my mailbox".
Dans cet article, je vous présente mes réceptions ainsi que mes achats.


Cette semaine, je n'ai fais aucun achats mais j'ai reçu quatre romans en avant-première. Des romans qui me tentent énormément et qui seront je pense lu assez vite.


  • VOSTFR : Version originale sous-titrée français d'Elodie Torrente (A paraître le 4 mai aux éditions NBD Editions)




Nina est sourde. Sullivan est acteur. Ils se rencontrent à la faveur du tournage d’un long-métrage historique sur les sourds. C’est le coup de foudre. Comme au cinéma. Mais, à l’image des films français en salle, leur amour supportera-t-il de n’être pas sous-titré ?












  • L'affaire Creutzwald fr Thierry Berlande (A paraître le 19 avril aux éditions de Borée)




En 2019, une journaliste et une brigadière de la gendarmerie tentent de découvrir la vérité sur une affaire de disparitions entourées d'un voile de surnaturel, survenues en 2014. En reprenant l'enquête, qui avait d'ailleurs mené à l'arrestation d'un présumé coupable, elles vont retrouver la trace du véritable meurtrier et tenter de démêler cette étrange énigme.











  • 48 heures : disparition de Gabrielle Lord (A paraître le 18 avril aux éditions Rageot)






Anika, la meilleure amie de Jazz, a mystérieusement disparu. Jazz et Phoenix se lancent à sa recherche. Très vite, ils soupçonnent que sa disparition est liée au journal intime qu’elle a découvert et publié sur son blog. Qui menace-t-il  ?












  • Immortel Ad Vitam de Cécile pommereau (A paraître le 30 avril aux éditions Dreamcatcher) 



Fred n’est pas un loup-garou, ni un ange gardien. Il n’est pas de ces pâles suceurs de sang qui font tomber comme des mouches des lycéennes au brushing impeccable. D’ailleurs, tout le monde sait que ces bestioles-là n’existent pas. Fred a un physique banal et les poches trouées. Il n’arrive pas à garder une fille plus de trois semaines et sort de prison. Pour couronner le tout, c’est le jour où il essaie de se foutre en l’air qu’il apprend qu’il est immortel. Fred n’a pas de chance.

Jean, lui, est flic. Il pensait avoir tout vu après trente ans passés a la Crim’. Mais voilà qu’un beau jour, un de ses cadavres se paye le luxe de se tirer de la scène de crime. Pour lui c’en est trop et il est bien décidé à le retrouver. Il ne manquerait plus qu’il parte en retraite avec une affaire non élucidée...






  • Les oubliés d'Ushtâr d'Emilie Querbalec (A paraître le 21 mai chez Nats éditions)





Ushtâr, planète-océan des confins.
Lorsque, après une guerre aussi brève qu’inégale, le Gouvernement tombe aux mains du régime autoritaire et ultra-patriarcal d’Albâr, Gul-Yan n’a d’autre choix que de fuir avec les autres Infants. Objectif : sauver la Gemme de Vie, dépositaire de la mémoire de son peuple. Mais cette évacuation ne se déroule pas comme prévu…
Dans les méandres d’une cité à moitié engloutie, la traque commence. Or, rien n’arrête les Nadjams, ces soldats programmés pour tuer.

Rien, sauf peut-être l’Arme-Vie. Mais celle-ci n’est-elle pas une simple légende ?






Et vous ? Qu'avez-vous reçu ou acheté ?